Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 16:12

A cause de (ou grâce à...) ma convalescence (une belle déchirure musculaire), j'ai plus de temps à consacrer au blog.... LoL

Nous allons voir maintenant, une merveille (à mon sens ) de technologie, qui permet une réelle économie d'énergie, tout en gardant une grande souplesse d'utilisation et un grand confort. 


Robinet thermostatique, Live Connect de chez Danfoss, dont voici une photo...
DOMOTIQUES  quinquies
  • En mode expert, sur la zibase

  • Périphériques

  • Actionneurs

  • Type « ZWAVE »

  • Avant de réaliser l'association en mettant la vanne à proximité de ZIBASE (1-3m) comme n'importe quel actionneur, il faut mettre les piles en place dans le robinet thermostatique et appuyer sur le bouton central marqué par un point en relief. Les boutons "flèches haut/bas" de chaque coté ne sont pas utiles.

  • Avant de réaliser l'association, il est nécessaire de sortir du mode symbolisé par un "M" (à gauche) et de rentrer dans le mode où une température s'affiche (à droite). Appuyer sur le bouton central 3s pour passer d'un mode à l'autre. Le servomoteur intégré doit se faire entendre lors du changement.

  • Faites d'abord la procédure DISSOC, puis la procédure ASSOC. Pour ces opérations, le LCD doit être éteint et vous devez appuyer 1 fois promptement sur le bouton central (le LCD s'allume à cette occasion).

  • Sur ce robinet, il y a un bouton pour « exciter » , c'est le point en relief.

    Mais avant, je dois appuyer sur « assoc », et attendre que les leds de la Zibase s'illuminent, avant d’exciter le thermostat.

    Attention , vous n'avez que 5 secondes pour capter et mémoriser le code (la face avant clignote) .

  • Quand un symbole représentant une antenne apparaît dans le LCD, la vanne est maintenant associée/incluse dans votre réseau ZWAVE! Il faut la programmer et la lier au système Zodianet. ZIBASE a déjà commencé à la programmer en attente de son réveil. Réveillez là en appuyant sur le bouton central alors que son LCD est éteint. Sauvegarder.

DOMOTIQUES  quinquies

Maintenant la vanne doit être liée au thermostat Zodianet.

A ce stade, il est important de comprendre que la vanne n'est pas une chaudière ou un radiateur, elle n'est pas programmée par un état ON/OFF. La vanne reçoit une consigne de température et elle a la liberté d'ajuster comme elle le souhaite son électrovanne en fonction des paramètres ambiants et de la consigne de température que vous lui soumettez. Elle peut le faire grâce à un algorithme sophistiqué, c'est une tête thermostatique et une vanne intelligente qui a pouvoir de décision sur les ordres à donner à son servomoteur !

Le thermostat Zodianet n'a pas ici de fonction de régulation de température (il n'est pas nécessaire d'avoir un thermomètre). Le thermostat Zodianet est utilisé sur sa fonction "programmateur": Votre consigne de température JOUR ou NUIT va lui être envoyée dynamiquement en fonction de l'heure et des calendriers que vous avez définis dans le thermostat Zodianet. Le mode Arrêt ou Hors-Gel se traduira par une consigne de 7°C.

NB: Un même thermostat peut piloter votre chaudière et vos vannes. Une variable fournie l'état ON/OFF à votre actionneur de chaudière (variable sortie ON/OFF), tandis qu'une autre variable fournit la consigne de température aux vannes (variable interne (Delta)).

​Le thermostat peut être mis en place à partir d'un scénario du menu EXPERT ou par le pack accessible dans le menu BASIC.

Cette nouvelle fonction va nous permettre de piloter le chauffage en choisissant directement les Températures de Jour et de Nuit (Confort/Eco) et en définissant les plages horaires de fonctionnement.

Ce Thermostat va pouvoir ainsi activer un périphérique On/Off suivant une Variable…

Ce Thermostat est virtuel, il ne dépend pas directement de modules ou de sondes mais de Variables qui stockent les Températures de consigne, les Calendriers, … mais aussi de celle qui permettent d’afficher des données comme la Température de votre sonde.

Il faut savoir que seul les variables de V15 à V19 sont mémorisées durablement et il est donc inutile de les initialiser à la mise sous tension de la Zibase, mais dans ce cas il est devient donc impératif de le faire depuis votre Smartphone pour que le Thermostat est un comportement cohérent. Il sera préférable de choisir des Variables non mémorisées de V0 à V14 pour les variables d’entrée, de sortie et interne (delta).

Tout d’abord nous allons créer une Variable qui va permettre de récupérer la Température de notre Sonde, elle sera enregistré en V2 dans les scénarios (chambre d'Auréliane). Il suffit d’ajouter une action « Affecter une valeur numérique à une variable » V2 = IO

Nous voilà prêt pour mettre en place et configurer notre Thermostat.

Toujours par le menu EXPERT...

Ajouter un scénario Action/Fonctions spéciales « Mettre en place un thermostat ».

Définir le Mode Thermostat ou Climatisation et lui donner le nom que vous voulez afficher sur votre Smartphone.

Les Variables seront à déclarer comme suit :

  • Variable d’entrée « Th » correspond à la température de votre sonde, dans notre cas elle est enregistré en V2.

  • Variable de consigne « Jour » sera la T° de Confort ou Jour que nous stockeront en V15, mémoire sauvegardée.

  • Variable de consigne « Nuit » sera la T° Eco ou Nuit, elle sera stockée en V16, mémoire sauvegardée.

  • Variable Interne « delta » en V55 correspond à la différence entre la T° de consigne et celle d’entrée.

  • Le Mode particulier permet de mettre dans une variable, ici V54 en mémoire, des valeurs particulières à une action On/Off suivant variable.

  • Variable de sortie On/Off renseignée en V21 pour l’activation du module chauffage, Actionneur « rien » dans notre exemple.

Il faudra activer l’événement temporel dans votre scénario et déterminer le Timer en secondes.

  • La copie d'écran ci-dessous donne un exemple de scénario avec une déclaration de thermostat et le pilotage d'une vanne Living Connect. Notez bien que ce scénario doit se réveiller périodiquement (ici 5 mn).

DOMOTIQUES  quinquies
  • C'est la variable V2 qui fournit la consigne de température à la vanne par l'action immédiatement suivante "PILOTER UNE VANNE DANFOSS Living Connect" ou "ENVOYER LA CONSIGNE DE TEMPÉRATURE" (commandes équivalentes, la 2ième correspond au nouveau configurateur). Attention, Il est indispensable de mettre l'hystérésis à une valeur faible, sans quoi cette variable ne contiendra pas la consigne souhaitée.

  • Plusieurs vannes peuvent être commandées par autant d'actions identiques mises l'une après l'autre avec cette même variable V2.

  • On fait ici l'hypothèse qu'aucune chaudière n'est pilotée. La variable d'entrée n'est donc pas connectée à un thermomètre. Il est donc possible de mettre cette même variable V2 de sorte que la consigne de température courante sera affichée en gros sur le thermostat Smartphone. C'est cette même consigne qui sera également affichée sur le LCD de la vanne. Il est à noter que le LCD affiche la consigne de température par pas de 0,5°C. Par contre la consignée réellement intégrée l'est pas à pas de 0.1°C comme il est vu plus bas.

Nous pouvons maintenant afficher notre Thermostat sur le Smartphone et gérer le chauffage avec une grande facilité.

Les températures Confort et Eco peuvent être modifier directement sur votre Thermostat et seront enregistrées automatiquement dans les variables définies en V15 et V16.

Il ne vous reste plus qu’à configurer votre calendrier et de choisir les modes de fonctionnement ou de dérogation…

Thermostat sur le Smartphone

DOMOTIQUES  quinquies
  • Positionner rapidement les consignes de température JOUR/NUIT pour faire un essai. Après synchronisation, la température courante doit s'afficher en gros à gauche.

  • Maintenant réveillez la vanne. Après 2 secondes, la température de consigne de votre smartphone doit apparaître sur la vanne.

DOMOTIQUES  quinquies

C'est fini! Votre vanne est configurée et pilotable à distance !

N'oubliez pas que la vanne se réveille périodiquement et votre programmation peut être prise en compte 1/4H l'heure après.

Il ne vous reste plus qu’à configurer votre calendrier et de choisir les modes de fonctionnement ou de dérogation…

En cliquant sur votre smartphone, sur CALENDRIER, vous obtenez ceci:

.

.

  • Cliquer de nouveau sur une des fenêtre du bas...

.

.

  • renseigner le titre et la ou les plages horaire souhaitées...

DOMOTIQUES  quinquies

Vous n'avez plus qu'à choisir une des trois fenêtres du bas et la glisser dans le jour de la semaine souhaité.

A terme, tous les radiateurs seront pilotés par ces robinets thermostatiques.

Je vous prépare un article sur diverses aménagements effectués ces derniers temps...

Repost 0
Published by stef & bene - dans Domotique
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 23:32

En attendant d'avoir internet, j'ai installé la Zibase sur routeur wifi avec clef 3g/4g

(Merci à planète domotique)

Installation et configuration du routeur wifi avec clef 3G/4G


J'utilise un routeur TP-Link MR3020, qui dispose d’un port Ethernet, d’une connectivité Wi-Fi et d’un port USB pouvant accueillir une clé 3G ou 4G (en effet, si aujourd’hui c’est une clé 3G qui est concernée, rien n’empêchera demain d’utiliser la 4G avec la clé, ce routeur est compatible !). La Clé 3G que j'utilise est la MA180, de TP-Link également.

DOMOTIQUES ter

Listons les besoins :

La box domotique est directement reliée au port Ethernet du routeur et utilise la connexion 3G proposée par ce dernier.

N.B. : dans ce mode de fonctionnement, le réseau Wi-Fi permet de se connecter sur le routeur, et non l’inverse (le routeur ne peut se connecter à Internet qu’en utilisant le réseau 3G)


1. Atteindre l’interface du routeur

Pour s'assurer de pouvoir régler le routeur selon nos besoin, il faut d’abord pouvoir le joindre.

Dans un premier temps, je me contente juste de brancher l’alimentation du routeur. Le câble Ethernet et la clé 3G seront branchés après.

Attention, cependant : il vaut mieux que le routeur soit débranché lorsqu'on branche la clé 3G dessus. Je vous conseille d’essayer d’abord la connexion Wi-fi, puis d’éteindre le routeur en le débranchant, et là de brancher la clé 3G.

Le plus simple, c’est de directement se connecter en Wi-Fi sur le modem. J'utilise un PC portable afin choisir le point d’accès Wi-Fi et d’avoir un navigateur web.

Il est également possible de brancher un ordinateur directement sur le routeur pour le paramétrer en direct, mais pour cette méthode il y a une subtilité : nous n’aurons accès à l’interface que si le routeur est réglé en connexion « 3G uniquement ». Et puis le réglage par Wi-Fi vous permet de directement relier l’appareil

  1. Activez le Wi-Fi si ce n’est fait, listez les différents réseaux accessibles, et sélectionnez TP-LINK_POCKET_3020_xxxxxx (3020 vous indique que c’est bien le routeur MR3020 et xxxxxx est un identifiant à 6 chiffres).

DOMOTIQUES ter

2. Un mot de passe vous est demandé : recopiez le code KEY à 8 chiffres inscrit sur le côté du routeur. Attendez quelque minutes que l’appareil vous indique qu’il est bien connecté au Wi-Fi.

3. Ouvrez un navigateur et tapez l’adresse IP 192.168.0.254 (adresse par défaut du routeur).

4. Des identifiants vous sont demandés : par défaut, admin et admin pour le login et le mot de passe.

Et voilà ! Vous avez désormais accès à l’interface de gestion de votre routeur. Vous avec directement accès à ses informations principales : sa connexion en Wi-Fi (dans Wireless), en 3G (3G/4G)…

N.B. : dans le cas où vous vous connectez directement au routeur sur un réseau filaire, il est possible que l’IP par défaut soit déjà prise sur le réseau local et qu’elle ne soit pas l’adresse par défaut.
Si vous utilisez un ordinateur branché directement en Ethernet sur le routeur, l’adresse 192.168.0.254 fonctionnera, à condition que les réglages réseau de base de votre PC n’aient pas été modifiés (ce qui est parfois le cas si vous avez plusieurs réseaux domestiques).

2. Régler le mode de connexion sur le routeur

En préambule, nous pouvons régler l’horloge interne dans System Tools > Time Settings : choisir le bon fuseau horaire et indiquer le passage à l’heure d’été. Ça sera particulièrement utile si nous voulons utiliser l’outil de diagnostic par la suite (et donc savoir quand le routeur a basculé du mode Wi-Fi au mode 3G par exemple !).

Il est également très recommandé d’aller dans la section Network > Wireless et d’indiquer votre pays. Cela permet de mettre en place les réglages correspondant à votre pays (au cas où le routeur sert de point d’accès Wi-Fi), ce qui est important car les pays peuvent avoir des réglementations différentes en matière de Wi-Fi

DOMOTIQUES ter

Tout ce que nous pourrons avoir besoin de modifier est dans la section « Network ».

Réglage de l’ordre de l’accès Internet / le comportement du routeur

La première rubrique de cette section, « Internet Access » permet très simplement de choisir la ou les connexions à utiliser pour accéder à Internet :

DOMOTIQUES ter

3G/4G Only : seule la connection 3G ou 4G sera utilisée (pas de connexion en Wi-Fi). C’est uniquement dans ce mode de fonctionnement que nous pouvons nous connecter sur le port Ethernet en réseau local (LAN) C'est le mode que j'ai choisi, pour l'instant, en attendant internet par satellite.

Sur tous les autres modes, le routeur sert de point d’accès Wi-Fi (donc c’est pour donner un point d’accès à un appareil qui se connecte Wi-Fi). Le port Ethernet est à relier à un appareil qui partage lui-même la connexion Internet (une box ADSL par exemple), donc dans ces 3 autres modes, nous ne pouvons pas relier la Zibase ou un PC en filaire, ça ne fonctionnera pas. Dans ce cas, nous pouvons régler les modes suivants :

  • 3G/4G Preferred : le routeur utilisera la connexion 3G quand elle est disponible, et la connexion WAN (celle de la box ADSL…) dans les autres cas.

  • WAN Preferred : le routeur utilisera la connexion WAN (de la box ADSL) quand elle est disponible, et utilisera le 3G en cas de défaut.

  • WAN Only : la seule connexion utilisée par le routeur est la connexion WAN, la 3G n’est pas du tout utilisée. Ça n’est utile que si vous voulez vous servir du routeur comme relais Wi-Fi, ou créer un point d’accès Wi-Fi à partir d’une connexion Internet filaire. Dans la plupart des cas, en France, cela fera double emploi avec la box dont vous disposez déjà.


La carte SIM donne en général une identification qui permet au routeur de reconnaître directement le pays et le fournisseur d’accès.

Il faut que la Zibase s’identifie auprès du routeur (plus techniquement, il faut que le routeur alloue une adresse IP à la Zibase). Pour cela, il vous suffit de redémarrer la Zibase. Les LED en façade défilent, la LED 5 reste allumée un peu plus longtemps pendant cette phase d’association. Si cette LED reste allumée c’est qu’il y a probablement un problème de configuration : vérifiez que dans la rubrique « DHCP », le DHCP est bien activé (enabled), et vérifiez également que vous êtes en mode 3G Only.

Prochain article, l'installation détaillée de la zibase...

Repost 0
Published by stef & bene - dans Domotique
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 20:46

Mes premiers pas dans la domotique sont relativement récents. Travaillant dans l’informatique au quotidien et nouveau propriétaire d’une maison , cela faisait longtemps que je songeais à mettre en place une solution me permettant de faciliter certains gestes domestiques du quotidien, mais aussi histoire de me constituer un fabuleux terrain de jeu. C’est ce que je vais essayer de vous présenter ci-dessous.

Voici la présentation d'une installation dont j'aimerai disposer dont les 3 objectifs principaux sont:

  • Réaliser des économies dénergie grâce à un contrôle et une gestion intelligente du solaire, du chauffage, de l’éclairage et de l'arrosage.

  • Automatiser certaines fonctions (Volets roulants, arrosage du jardin, porte de garage) pour augmenter le confort. (Tout en conservant une simplicité d’utilisation pour les occupants)

  • Améliorer l’aspect sécurité à la maison (A la fois pour nos biens mais aussi pour les occupants) avec détecteur de fumée, de coupure de courant, de fuite d'eau... etc.

  • Sécurisé la maison par des détecteurs de présence, des capteurs d'ouverture, des caméras ….

Il y a plusieurs mois, lorsque j’ai réellement décidé de me lancer dans cet univers, il me fallait définir une solution et surtout quel allait être l’organe central. Après de multiples recherches, de forums parcourus, mon choix s’est porté sur la Zibase. Ce qui m’a plu en elle c’est son côté autonome. Il me fallait une « box », indépendante, connectée sur mon réseau local et non pas une solution tributaire d’un PC allumé en permanence. Ensuite, en tant que box, sa faculté à échanger avec de nombreux protocoles était un avantage certain pour moi qui découvrait ce que voulaient dire les mots X10, Z-Wave, X2D, etc … et qui ne savait pas en quoi mon installation serait équipée. Enfin, l’engouement des gens sur les forums, pour tenter d’en acquérir une me laissait croire qu’il s’agissait là d’un produit plutôt prometteur …en plus c'est Français...

Le principale protocole de communication retenu pour la communication entre le serveur domotique et les différents modules qui constituent cette installation est le Z-Wave. D’autres protocoles viennent compléter l’installation,dont le but recherché était d’être la plus ouverte possible. Notamment un réseau 1-Wire pour les températures, et de nombreux échanges sur le réseau local (via des requêtes http entre les différents éléments connectés au réseau, dont ma carte IPX800 pour l'arrosage). Les aspects maintenance, mise à jour, possibilité d’évolution et pérennité n'ont pas étés négligés.

Interfaces utilisateur

Tous les interrupteurs fonctionnent de la même façon que dans une maison traditionnelle (même en cas de problème sur le serveur domotique) de plus des télécommandes, tablette tactile, smartphone ou PC peuvent être utilisés pour contrôler notre maison même à distance et en toute sécurité.

Les solutions misent en place :

Pour être intelligente la maison à besoin de connaître ou de recevoir un certain nombre d’information. Ces informations sont issue de différents capteurs, détecteurs et autres systèmes de mesure qui lui permettront soit de nous informer , soit de déclencher des actions définies si elle a été programmée pour cela, ou encore d'enregistrer certaines données pour pouvoir ensuite les analyser. (Courbes de température ou graphiques de consommation)

Le fonctionnement de la maison:

Le deuxième aspect qui fait que l’on parle de maison intelligente, peut se représenter par les actions que la maison sera capable de réaliser. Dans notre cas elle dispose d’un certain nombre d’actionneurs qui lui permettront d’agir sur certains éléments, tel que VMC, l'eau chaude solaire, chauffage, volets … etc .

La maison peut agir sur tout les éclairages (intérieurs et extérieurs), sur les volets roulants, ou la porte du garage, sur les TV, ou la radio, sur le chauffage, mais surtout, elle est capable de nous fournir certaines informations sûre de ce qui ce passe (par exemple ce que nous consommons comme énergie), elle nous prévient de ce qu’elle fait ou nous conseille par rapport à ce qu’il serait bien de faire ! Dans tout les cas on reste libre de suivre les recommandations ou de continuer a faire comme l’on veux !

La dernière partie qui fait l’intelligence de la maison est l’ensemble des règles ou des instructions que l’on va lui indiquer et dans quelles circonstances elle devra faire ceci ou cela.

Pour illustrer simplement l'ensemble de ces fonctions, on peut prendre une journée type et voir a quel moment la maison intervient et de quelle manière.

Une journée Type

00H01

  • Le travail de la maison commence avant même que ses occupants soient réveillés puisqu'elle vérifie dans le calendrier si la journée qui démarre est une journée de semaine ou WE et si c’est un jour de congé ou de travail.

02H00

  • En automne et au printemps, si le chauffage du ballon solaire doit être mis en service (consigne inférieur à une valeur donnée), il sera mis en route avant 7h du matin pour avoir de l'eau chaude au réveil, puis coupé automatiquement, puis le soir , il sera remis en route, si le soleil n'a pas suffisamment réchauffé le ballon, avant que les occupants de la maison prennent leur douche...

  • Ceci a condition qu’il y ait suffisamment d’inertie pour avoir une température confortable dans chaque pièce au moment du réveil, en revanche, si la nuit a été froide et que la température des pièces n’est pas suffisante alors le chauffage par le poêle à granules démarrera jusqu'à ce que la température soit confortable.

  • La maison en profite pour mettre en route les machines à laver, et éventuellement le sèche linge.

07H00

  • Quelques minutes avant le réveille de la première personne, un léger éclairage d’ambiance (Bleu) s’allume dans le séjour.

  • L’éclairage de la cuisine sera tamiser pour ne pas subir un éclairage trop agressif au réveil.

  • Une fois que tout le monde est debout, la radio se met en route pour écouter les infos et un peu de musique

  • Tout le monde se prépare, mais entre temps le soleil c’est levée et les volets se sont ouverts.

08H10

  • Un petit message de rappel, indique qu’il reste peu de temps avant le départ à l’école et la maison en profite pour ouvrir le portail.

08H15

  • C’est le moment du départ, la radio et tout les éclairages se coupent, tout le monde s’en va.

  • La maison se met sous alarme .

08H30

  • Le chauffage baisse légèrement, afin de réaliser des économie.

  • Dans la mâtiné, si les fenêtres sont ouvertes pour aérer les pièces et que le chauffage était en route, il est instantanément coupé. Il sera remis en route plus tard quand la fenêtre sera refermée.

  • Par contre, si la fenêtre reste ouverte trop longtemps, que la température extérieure est basse, au risque de faire baisser trop fortement la température intérieure, un message de rappel nous l’indique et nous conseil de penser à refermer la fenêtre.

Le même principe est appliqué aux éclairages, Même si on leur répète régulièrement, les enfants ont tendance à ne jamais éteindre les lumières derrière eux. Plutôt que d’éteindre pour eux, il y a un message vocal qui leur signal l’oubli et leur rappel qu’il faut éteindre les lumières. Si malgré ce message la lumière n’a pas été éteinte au bout d’un certain temps alors le système décide tout de même d'éteindre pour éviter le gaspillage.

  • Évidemment cette fonction est suspendue le soir, afin de pouvoir utiliser normalement la lumière lorsqu’il fait sombre.

Et oui, la domotique peut aussi nous sensibiliser (enfants et adultes) a toutes les formes de gaspillage énergétique. Même si la plupart d’entre nous connaissons les gestes de bon sens qu’il convient de faire ou ne pas faire, il arrive parfois que l’on soit un peu moins vigilant et que l'on oubli occasionnellement de faire ce qu'il faudrait. Nous ne somme pas des machines et il est normal de ne pas faire systématiquement toujours la même chose. La domotique permet justement de palier à ces oublis, de garder un esprit libre et tranquille mais d’apporter un réel confort supplémentaire.

10H00

  • Lorsqu’on est absent, que le soleil brille, et qu'on est en hiver, les volets du sud s'ouvrent afin d'emmagasiner quelques calories gratuites...en plus des panneaux solaires.

13H10

  • La journée se passe et la maison continu de suivre l’évolution des températures extérieures et intérieures pour savoir s’il faut remettre un petit peu de chauffage, ou s’il est préférable d’attendre que la tarification repasse en heure creuse, pour le chauffage électrique (par exemple).

17H00

  • La famille va rentrer , il faut remonter un petit peu le chauffage, en fonction de la saison, mise en route du poêle à granulés ou de la résistance électrique....

18H00

  • Tout le monde est maintenant rentrée à la maison et profite d’une agréable soirée, certains regardent la télévision d’autres sont sur Internet ou jouent à la console de jeu, le repas est en train de se préparer…. Pendant ce temps la maison continue à enregistrer la consommation électrique des appareils qu'elle surveille, elle vérifie que des lumières ne restent pas allumées inutilement et continue à contrôler le chauffage.

  • Entre temps, le soleil c’est couché et les volets se sont fermés pour conserver la chaleur à l’intérieur.

20H30

  • Les enfants sont maintenant couchés, une veilleuse leur permet de lire un instant avant de s'endormir. Elle s'éteindra dans une demi heure.

  • Les parents se retrouvent pour discuter ou regarder la télé, la maison à tamisé l’éclairage du séjour pour créer une ambiance agréable.

23h00

  • Tout le monde va se coucher. Les lumières sont éteintes et certaines prises électriques se coupent complètement pour éviter que des appareils restent en veille inutilement

  • Plus tard dans la nuit, si un enfant se lève pour aller aux toilettes, il sera en toute sécurité, l’éclairage du couloir s’allumera pour éviter qu’il ne réveille ses parents, puis tout s’éteindra une fois de retour au lit.

  • L'été, l'arrosage de la pelouse se met en route, en fonction, du taux d'humidité et des précipitations des derniers 48 heures.

23H59

  • Alors que tout le monde dort paisiblement, la maison recommence un nouveau cycle, elle analysera une fois encore toutes les infos qu’elle possède, mettra à jour ses statistiques de consommation, fournira des graphiques ou toutes autres infos qui pourront vous être utile.

00H00

  • C'est le Week-end qui commence, l'occasion pour la maison de modifier ses règles pour s'adapter au mode de vie de ses occupants. De continuer à améliorer votre confort, votre sécurité, votre bien être et vous aidera à réduire votre consommation d’énergie.

Ceci n'est qu'un exemple, à vous d'ajuster à votre mode de vie.

Voilà une partie de ce que peut faire la domotique , le prochain article parlera de notre installation.

Repost 0
Published by stef & bene - dans Domotique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • : auto-construction d'une maison à ossature bois, en basse consommation, en Gironde avec puits canadien et VMC double-flux.
  • Contact

Recherche