Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Après quelques mois de recherche, nous avons enfin finalisé les plans de la maison qui correspond à nos critères.

158m² de plein pied en ossature bois avec un toit quatre pans à deux pentes. . Des tuiles méridionales couvriront l’ensemble.

La construction orientée plein sud permettra de profiter et d’optimiser les apports solaires. Des capteurs solaires thermiques seront installés pour fournir l’eau chaude et une résistance électrique prendra le relai pour les jours de faible ensoleillement.

Un récupérateur d'eau de pluie sera installé pour les usages extérieurs.

 

Une terrasse couverte permettra d’avoir un espace vie convivial tout en se protéger du soleil pendant l’été.

Le bardage sera à clins en DOUGLAS. . La pose horizontale donnera un aspect plus moderne et permettra une meilleure maintenance ultérieure. En effet seules les lames inférieures basses abimées seront changées et non l’ensemble de la façade…

Pour l’isolation la préférence ira aux matériaux naturels de type laines de bois qui possède d’excellent coefficient thermique et de déphasage (des explications plus précises seront partagées pendant la phase réalisation). L’enveloppe mur et toiture sera « étanche » mais perspirant (principe des murs de la maison passive)

Les menuiseries doivent être à isolation thermique renforcée (ITR) sur les ouvrants et dormants avec des doubles vitrages performants à faible émissivité renforcés au gaz argon qui à une meilleure résistance thermique que l’air. Le coefficient thermique des meilleurs doubles vitrages dépasse les recommandations de la norme RT2005 mais sont malheureusement toujours insuffisant au vue de certaines certifications européenne déjà en vigueur (type Minergie par exemple) La France à accumulé beaucoup de retard dans ce domaine et montre encore trop peu d’initiative à dépasser notre timide norme qui reste loin des standards HQE. La RT2010 beaucoup plus contraignante commence cependant à devenir une des préoccupations majeures des bureaux d’études...

Une VMC double flux associée à un puits Canadien ou Provençal (appelé aussi puits Français au Québec..) permettra de préchauffé l’habitation en récupérant les calories du sol. Ce système peut être assimilé à une pompe à chaleur aérothermique autonome de part sa faible consommation électrique (2 ventilateurs de faible puissance)

Ce système consiste à faire passer, avant qu’il ne pénètre dans la maison, une partie de l’air neuf de renouvellement par des tuyaux enterrés dans le sol, à une profondeur d’environ 2 mètres. En hiver, le sol à cette profondeur est plus chaud que la température de l’air résultant l’air froid est donc préchauffée lors de son passage dans les tuyaux. Simultanément l’air extrait vicié passe dans un mélangeur avant d’être expulser vers l’extérieur. Ceci va permettre à l’air neuf d’être une seconde fois préchauffé dans le mélangeur avant d’être distribué dans les pièces principales.
En été, le sol est à l’inverse plus froid que la température extérieure : ce "puits" astucieux va donc utiliser la fraîcheur relative du sol pour tempérer l’air entrant dans l’habitation.

Un poêle bouilleur à bois (ou à pellets) (voir article plus loin) à haut rendement pour l'eau chaude sanitaire et pour les journées très froides. Le poêle sera posé contre un mur chauffant central en béton permettant ainsi une accumulation et une diffusion de la chaleur entre les pièces jour et nuit. Les pièces au nord seront équipées de porte serviette chauffant.

D’une façon générale notre choix s’orientera vers des produits qui concilient économie, écologie et environnement, ceci notamment dans le domaine de l'énergie. (ampoule basse tension pour les éclairages principaux, électroménager peu énergivore ect..)

Enfin, l’auto construction s’affirme naturellement :
Le niveau des prestations demandées entraine une augmentation conséquente du budget.
De plus la performance énergétique induit des techniques d’isolation innovantes très peu mises en œuvre dans notre région. Après avoir discuté avec les entrepreneurs locaux nous avons rapidement constaté que les connaissances dans ce domaine étaient insuffisantes ou inexistantes pour certain.

Je suis donc tout fraichement nommé maître d’ouvrage. Un nouveau métier incroyablement passionnant.

Passons de la théorie à la pratique, tout en gardant un œil critique sur le budget. Une maison bioclimatique à faible consommation d’énergie à un coût d’environ 10% à 15% supérieur à une habitation standard. Il est donc nécessaire de bien comparer les diverses propositions des fournisseurs, ceci avec objectivité et esprit de discernement tout en gardant son bon sens pour la décision finale.



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • : auto-construction d'une maison à ossature bois, en basse consommation, en Gironde avec puits canadien et VMC double-flux.
  • Contact

Recherche