Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 18:05

Servant à recueillir et à évacuer les eaux de pluie de toiture, les gouttières et les descentes d’eau sont indispensables, qu’elles soient en béton, en zinc, en alu ou en PVC. Pour nous, deux matériaux s'affrontent, l'aluminium et le PVC. Plusieurs étapes comme le marquage du tracé de la gouttière, la détermination des dimensions et du mode de fixation ainsi que la pose des éléments de fixation horizontaux et verticaux sont essentiels. En outre, cette opération nécessite l’utilisation de quelques outils de bricolage

Les matériels nécessaires pour la pose d’une gouttière.

La pose d'une gouttière requiert l’utilisation des matériels suivants : une échelle ou un échafaudage, lime, tournevis (visseuse, dé-visseuse), niveau à bulle, marteau, fil à plomb, scie à métaux (meuleuse d'angle), cordeau à tracer, mètre, équerre et vis autoforeuses.

Règles de bon dimensionnement :
  • La section utile de la gouttière (niveau d'eau maxi) est fonction de leur pente et de la surface en plan de la toiture (projection horizontale). Leur pente doit être supérieure ou égale à 5 mm/m pour évacuer rapidement l'eau vers la descente d'EP. Le DTU 60.11 indique les sections minimales en cm2 à donner en basse pente pour des conduits de section semi-circulaires et pour un débit de 3 l/min/m2.

    Exemples pour une pente de 5 mm/m :

    • surface en plan de toiture de 50 m2 = section de gouttière de 70 cm2, développé de 25

    • surface en plan de toiture de 130 m2 = section de gouttière de 135 cm2, développé de 33

  • Les diamètres obligatoires de tuyaux de descente des EP sont donnés pour un débit maximal de 3 l/min/m2. Le diamètre intérieur minimal est fixé à 6 cm pour éviter tout risque d'obstruction.

    Exemple :

    • surface en plan de toiture de 55 m2 = diamètre 7 cm

    • surface en plan de toiture de 220 m2 = diamètre 14 cm



 

La détermination des dimensions de la gouttière et du mode de fixation adéquats

Avant la pose de la gouttière, il est impératif de déterminer les dimensions requises pour votre toiture et le système de fixation adapté. Dans le commerce, en général, le développement des gouttières est de 33, 25 et 16 cm, correspondant respectivement à des toitures de surface supérieure à 80 m², entre 35 et 80 m² et inférieure à 35 m². Le diamètre des tuyaux de descente correspondants est de 100 mm, 80 mm et de 50/60 mm, respectivement.

La détermination du mode de fixation est également essentielle car elle varie selon le type de toiture. En effet, si la fixation de la gouttière se fait directement sur le bandeau de la toiture, l’utilisation d’un crochet bandeau est requise. Si par contre, si on la fixe par-dessus un chevron, en plus du crochet, une hampe plate est nécessaire. Dans le cas où la fixation est placée sur le côté d’un chevron, en plus du crochet, une hampe chantournée sera plantée au chevron. Pour une toiture en tuile et une toiture en tôle ondulée, en plus du crochet, un étrier pour tuile ou pour plaque en fibrociment est à utiliser. Pour la gouttière alu, un simple crochet, maintenant l'écartement, est fixé directement sur la planche d'égout.

La détermination du tracé de la gouttière

La pose de la gouttière commence par la détermination du tracé de la gouttière. Pour cela :

  • Déterminez l’emplacement exact de la gouttière de manière à ce qu’elle puisse recevoir toutes les eaux de ruissellement de la toiture. N’oubliez pas qu’une pente moyenne de 5 mm par mètre, dans le sens des écoulements des eaux vers les tuyaux de descente, doit être respectée afin de faciliter l’évacuation des eaux. Cette pente sera matérialisée par les différences de niveau entre les fixations que vous aurez choisi.

  • De même, déterminez l’emplacement des tuyaux de descente en tenant compte de l’endroit où est situé le regard d’évacuation. Pour cela, utilisez un fil à plomb et marquez la naissance de chaque élément par un tracé horizontal. Faites de même pour les angles. Pour déterminer l’emplacement des naissances, sachez que tous les 12 m de gouttière au maximum, une naissance de descente doit être placée.

  • Une fois ces tracés finis, le crochet le plus haut situé à l’opposé de la naissance doit être fixé( pour les gouttières PVC ou zinc) .

  • Ensuite, tracez avec un cordeau, une ligne partant de ce crochet, en respectant la pente de 5mm/m.

  • Nouez ensuite le cordeau sur la fixation le plus bas puis tendez-le entre les deux crochets d’extrémité.

  • Fixez tous les 40 cm au maximum sur le bandeau de la toiture, les crochets intermédiaires, en respectant la pente matérialisée par le cordeau tendu entre les deux crochets d’extrémité. Mais si cet espacement ne peut être respecté, on peut se servir de la planche de rive comme appui.

Concernant celles en PVC, la pose est assez facile à exécuter, toutefois, la longévité, l'impacte écologique et esthétique (les supports de gouttières sont visibles) nous font préférer l'aluminium. La réparation et le nettoyage de gouttières en aluminium sont aisés.

Les avantages de l'aluminium

Parfaitement étanche, inaltérable, écologique, facilement recyclable, l'aluminium est une alternative sérieuse au PVC en termes de durabilité pour des gouttières.

De plus, les fixations de ce type de gouttières sont non apparentes, ce qui renforce l'ensemble esthétique de la maison, qui plus est lorsque les gouttières sont posées dans un profil en corniche. Les façades de la maison sont ainsi protégées, les traces vertes de mousses dues aux infiltrations ou à d'éventuelles fuites sont oubliées.

Enfin, ces gouttières en aluminium sont disponibles sur le marché dans une palette de couleur très large, ce qui permet là encore de valoriser la maison par la disparition des gouttières qui se fondent dans un mur, un crépi, etc.

Pose des gouttières en alu

  • Souvent posées pour éviter aux façades une trop grande dégradation, pour préserver des façades sensibles aux mousses et autres lichens, en tuffeau par exemple, pour parer les érosions dues à la pluie, les gouttières en aluminium préserveront l'isolation extérieure de la maison, son étanchéité et son esthétique, bien sûr. Tous les types de bâtiments peuvent recevoir ces gouttières.

  • Raccordée à des descentes d'eaux, la gouttière sera fixée sur le toit par des crochets invisibles puisqu'ils sont situés à l'intérieur de la gouttière. Elle peut être posée dans des longueurs importantes, jusqu'à 30 m, sans la moindre soudure et sans que les joints de dilatations ne soient nécessaires, ce qui garantit là encore la disparition de fuites intempestives.

  • De plus, il faudra veiller à poser des pare-feuilles, toujours en aluminium, pour éviter l'obstruction des descentes par les feuilles. 

Nettoyage des gouttières en aluminium

Si elles ont protégées par un pare-feuilles, c'est ce dernier qu'il faudra nettoyer régulièrement. Dans le cadre de gouttières laquées, ce qui est souvent le cas de l'aluminium, les mousses, les lichens, se déposeront sur la peinture. Le nettoyage devra donc se faire avec des fongicides ou des produits anti-mousse curatifs et non agressifs pour la laque.

Le nettoyage devra être fait régulièrement, une fois par an, pour éviter l'altération de la laque et l'apparition de mousses inesthétiques.



Quelques photos...

           03-2011-08-21 16.29.41

           03-2011-08-21 19.12.10

            03-2011-08-21 19.12.59

Partager cet article
Repost0

commentaires

duboit 30/04/2018 14:53

super instructif comme article, bravo

Oriane 06/04/2018 21:35

Merci pour ton article qui est très complet !

Présentation

  • : Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • : auto-construction d'une maison à ossature bois, en basse consommation, en Gironde avec puits canadien et VMC double-flux.
  • Contact

Recherche