Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 22:35

Carte IPX800

Pour gérer l'arrosage, j'ai opté pour une carte IPX800 V3.

Serveur Ethernet autonome qui permet de vérifier, contrôler et piloter vos appareils depuis internet avec votre IPhone, IPad, PC…

L’IPX800 ne nécessite pas l’installation d’une application dédiée. Vous vous connectez directement sur l’IPX800 avec un simple navigateur internet.

L’IPX800 est entièrement personnalisable et configurable pour vos applications de chauffage, éclairage, arrosage, volets roulants, portail automatique, etc…

Mise en service:

J'ai connecté un câble Ethernet RJ45 droit entre la carte IPX800 V3 et ma Box.

J'alimente la carte à l’aide d’un adaptateur secteur produisant une tension de 12V continu. Vous pouvez utiliser le connecteur 2,1mm standard « Pwr 12V » (Pôle positif au centre) ou en connectant directement l’alimentation sur le bornier « DC Input ».

Le voyant orange situé à côté du bornier d’alimentation doit s’allumer.

Observez les voyants situés sur la RJ45. Le voyant réseau vert doit être fixe et le voyant réseau Orange clignote par intermittence indiquant que la carte est maintenant connectée au réseau local.

Détection de l’IPX800 V3:

J'ai:

  • lancé l’utilitaire « Scan Device » reçus avec la carte.

  • cliqué sur « Discover Device » . Scan Device détecte la carte sur le réseau et m'indique son adresse IP.

  • cliqué sur l’adresse IP pour vous connecter directement sur la page d’accueil de la carte.

DOMOTIQUES  sexies
Vous arrivez là: c'est la page d’accueil du site vous permettant de visualiser l'état des différentes entrées/sorties.  Vous cliquez en haut à droite « edit »pour piloter vos relais.

Vous arrivez là: c'est la page d’accueil du site vous permettant de visualiser l'état des différentes entrées/sorties. Vous cliquez en haut à droite « edit »pour piloter vos relais.

DOMOTIQUES  sexies

Enter Channel : 1-32 : choix du relais à configurer

Output Name : nom que vous voulez attribuer au relais (bien le renseigner, car dans quelques années, vous serez bien content de vous rappeler de quoi il s'agit)

Ta (Delay On) : temporisation avant l’enclenchement du relais

Tb (Delay Off) : durée du maintien avant l’arrêt du relais. J'ai mis 12000 qui correspond à 20minutes .

Puis cliquez sur « SAVE » et« CLOSE »

cliquez sur « TIMER »

vous arrivez sur cette page

DOMOTIQUES  sexies

J'ai entré 1 en haut puis cliqué sur select

J'ai entré « monday » pour lundi, l'heure de but d'enclenchement, comme j'ai mis 12000 pour la durée du maintien avant l’arrêt du relais (voir plus haut), en I/O, j'ai sélectionné le nom du relais que je désire actionner puis « on » pour ouvrir ce relais.

Ne pas oublier de cliquer sur « SAVE »

voilà pour le premier « channel »

entrez 2 pour le deuxième, 3 ...etc

256 possibilités...

Le serveur Web intégré à l'IPX800 est déjà complet, et s'adapte même automatiquement au type d'appareil qui s'y connecte, par exemple avec mon Smartphone...

DOMOTIQUES  sexies

Voilà pour le moment, sur cette carte, j’envisage de récupérer le niveau d’eau de mon puits (pour actionner automatiquement une vanne trois voies, si niveau d’eau critique bas atteint), d’installer un compteur d’eau à impulsion sur mon arrivée principale , de piloter l'éclairage de l'abri de jardin et du potager, et tous les spots d’ambiance que je vais mettre dans les massifs et végétaux, de surveiller tout ça par des caméras, des détecteurs de présence… etc. Comme vous pouvez le voir, le besoin est là et mon imagination est débordante …

Il ne reste plus qu'à le coupler avec ma Zibase....

Pour ce faire, il faut créer des scénarios...

Sur l'interface d'administration de la Zibase, en mode expert :

  • onglet scénario

  • Ajouter un scénario

  • Nommez-le; Ici je choisi « ipx800 »

  • Choisissez un logo (à coté du nom)

  • Stimuli: sans

  • Action: rediriger une famille sur HTTP

  • Famille redirigé vers l'Url : mettre K (dans notre exemple)

  • Url : http://192.168.1.11/preset.htm?led#=*

    La Zibase se chargera de remplacer automatiquement le « # » par le numéro de relais, et le « * » par la commande On ou Off (1 ou 0).

DOMOTIQUES  sexies

Voilà, avec ce seul scénario, il va être possible de contrôler les 8 relais de l’IPX800, qui auront les adresses de K1 à K8 !

Il ne reste plus qu’à créer les actionneurs correspondant, par exemple pour le premier:

  • Toujours en mode expert.

  • Périphériques domotique.

  • Actionneurs

  • renter le nom (ici arrosage pelouse avant)

  • Type « default »

  • identifiant radio : K1

  • enregistrer

DOMOTIQUES  sexies

faite de même pour les autres relais...

On peut maintenant piloter les 8 relais depuis le smartphone, tablette, les utiliser dans des scénarios, etc...

Le résultat sur la tablette

DOMOTIQUES  sexies

Bon, maintenant il nous reste un dernier détail à régler: si on décide de contrôler l’IPX800 directement depuis son interface, ou encore depuis notre smartphone sans passer par Zodianet, etc… comment faire en sorte que la Zibase en soit informée ? Car par défaut, l’état des relais ne sera pas mis à jour automatiquement sur la Zibase.

Nous allons utiliser pour cela le fichier xml des status de l’IPX800 disponible via l’adresse http://adresse_ip_IPX800/status.xml, qui liste l’état de toutes les entrées / sorties de la carte (et bien plus):

DOMOTIQUES  sexies

Les lignes « ledx » représentent l’état des 8 relais (attention, le numéro est décalé: led0 = relais 1, etc…), les lignes « btnx » les 8 entrées digitales, « anx » les entrées analogiques, et les « countx » les compteurs d’impulsion.

Une nouvelle fonction sur la Zibase permet de lire une valeur donnée dans un fichier délimité, comme ici notre fichier xml. Tout cela va nous permettre de mettre en place un système de « polling » (d’interrogation) pour mettre à jour l’état des relais sur la Zibase.

Tout d’abord, on crée un nouveau scénario en mode expert, qui va se répéter à intervalle régulier. Ici, j’indique toutes les 300s (5min), ce qui est suffisant pour mon besoin:

Ensuite, on va affecter une balise à une variable, afin d’indiquer le délimiteur de la valeur à récupérer. Par exemple, si on veut récupérer l’état du premier relais, on indique led0:

Ensuite, on va affecter une balise à une variable, afin d’indiquer le délimiteur de la valeur à récupérer. Par exemple, si on veut récupérer l’état du premier relais, on indique led0:

Après, on utilise la nouvelle fonction « Commander par HTTP », mais en cochant « Lire en retour une valeur balisée par », et en indiquant la variable utilisée précédemment, soit V48:

Après, on utilise la nouvelle fonction « Commander par HTTP », mais en cochant « Lire en retour une valeur balisée par », et en indiquant la variable utilisée précédemment, soit V48:

DOMOTIQUES  sexies

L’URL indiquée est bien sûr celle du fichier XML: http://adresse_ip_IPX800/status.xml

Grâce à cela, la Zibase va lire le fichier status.xml, chercher la valeur de led0, et la stocker dans la variable V48.

Pour notre « polling », nous allons ensuite utiliser la commande « Activer le périphérique », sélectionner l'actionneur correspondant au relais 1, et cocher « On Off suivant une variable », en indiquant bien sûr la variable utilisée jusqu’ici, V48:

DOMOTIQUES  sexies

Donc, pour résumer: si pour x raisons vous activez un relais via un autre moyen que la Zibase, par exemple directement via l’interface de l’IPX800, la Zibase va aller vérifier l’état des relais via le fichier status.xml, et mettre à jour ses devices (actionneurs). L’état des relais sur la Zibase reflétera donc toujours la réalité, à 5min près (on peut réduire le délai, à tester pour ne pas surcharger la Zibase toutefois). Seul inconvénient: il faudra ici créer un scénario par relais à interroger.

Cette possibilité d’aller lire une valeur dans un fichier est à retenir précieusement: elle pourra en effet permettre d’aller lire l’état des entrées digitales (On / Off), la valeur de sondes de températures connectées aux entrées analogiques (en effectuant le calcul adéquat sur la variable récupérée), ou encore lire la valeur des compteurs d’impulsions (pour lire la consommation d’eau, ou d’électricité par exemple). Il sera très facile par exemple de lire la consommation électrique et de se la faire lire un moyen comme par le Karotz le soir :p

Comme on peut le voir, l’utilisation de la carte IPX800 avec la Zibase est un vrai bonheur :D

Partager cet article

Repost 0
Published by stef & bene
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • Le blog de autoconstruction33.over-blog.com
  • : auto-construction d'une maison à ossature bois, en basse consommation, en Gironde avec puits canadien et VMC double-flux.
  • Contact

Recherche